L'Eveil

by merime

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Download the whole album and get 1 bonus hidden tracks
    Purchasable with gift card

      €10 EUR  or more

     

  • USB Flash Drive + Digital Album

    USB Drive 16GB Necklace “L’Eveil Special Edition” (Includes 14 tracks in .wav + E-book with lyrics and comments + Video HD of “Listen” Live in Tallinn, Estonia)

    Includes unlimited streaming of L'Eveil via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      €24 EUR or more 

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    12 tracks CD in a recycled cardboard sleeve with a limited edition cover

    Includes unlimited streaming of L'Eveil via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      €15 EUR or more 

     

  • Full Digital Discography

    Get all 3 merime releases available on Bandcamp and save 25%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of L'Eveil Sample, L'Eveil, and Mon Errance Ep. , and , .

    Purchasable with gift card

      €12.75 EUR or more (25% OFF)

     

1.
2.
Au Delà 03:31
VERSE 1 Choisir mon chemin, et son prix, être séparé des miens Je choisis le chemin d’une vie, où je regarde au loin Je sais qu’il me faut abandonner, tout ce qui, depuis toujours me retient De tous ses doutes mon âme doit se vider, car si je dois progresser C’est vers le lointain CHORUS 1 Si un jour je mourrais, avant je veux avoir vécu La mort ne m’importe peu, si ma vie je n’ai pas perdu Et je ne veux m’enterrer, sans avoir avant découvert Tout de ce qui me retient, m’attache à cette terre VERSE 2 Mes doutes n’ont servi à rien d’autre, qu’à me cacher de moi-même, des autres Ces doutes qui sans cesse m’assaillent, je veux juste accepter mes failles Et il est maintenant temps de taire cette voix D’écouter mon âme, et d’accepter mes choix CHORUS 2 Et je choisis la liberté, je veux découvrir sans retenue Chaque jour m’émanciper et m’émerveiller sans cesse Ma vie n’a désormais, plus qu’une seule issue Connaître un peu l’humanité, rechercher la sagesse Et construire ma destinée, au fil de mes pensées.
3.
VERSE 1 Vivaces sont nos passions en nos corps de carton Il nous reste à sentir ce qui pourrait nous nuire Tu peux changer la façade que tu promènes Celle qui te donne une figure plus humaine Mais jamais tu ne tairas L’animal en toi (bis) BRIDGE C’est ton instinct qui t’échappe Tes gestes qui dérapent Et tes yeux qui dévalent Le val d’un visage pale L’animal en toi (bis) CHORUS 1 C’est tâter de la paranoïa C’est un truc, inconscient ou pas Mais jamais, jamais tu n’avoueras qu’il est la L’animal en toi (bis) VERSE 2 Tu peux le dresser, à coups de volonté Créer un pont, pour l’apprivoiser Et pour enfin le retrouver L’animal en toi (bis) CHORUS 2 Tenu en laisse, il se taira Mais ses assauts ne seront pas De tout repos pour toi Et tôt tu comprendras Qu’il sera toujours la L’animal en toi (bis)
4.
Horizon 04:02
5.
Listen 03:26
Listen Listen to the rhythm, listen to the rhyme Listen to the clock tick tock the hands of time Ticking, tocking, constantly revolving Listen to the problems of the world that need solving Listen to the child crying in the crib And listen to the sick act that the Daddy did See Daddy turned his back on all of his responsabilities Listen how Mummy copes to the best of her abilities Listen to the cliche rapper that's bragging Listen to the mother who is always nagging Her son to get up and do something with his life Listen to the vows when ya marrying ya wife Listen to the scream of a mother giving birth Listen to the sorrows of our Mother Earth Listen to the beggarman begging in the street Please can you spare some change so I can get some food to eat Listen to the plight of the homeless And if you listen to the pessimists everything's hopeless Listen to your heart, listen to your soul Listen to your conscience, let it take control And just listen Listen... Écoute la palombe, paisible dans le ciel Écoute aussi la balle qui lui déchire les ailes Qui est l'animal, l'oiseau ou le tireur Ou celui qui vend l'arme, qui lui déchire le coeur ? Écoute le dernier 'pff' d'un soldat inconnu Écoute tomber les larmes d'une femme que l'on fait cocue Écoute le consensus dans son entourage Il était consciencieux quelle force et quel courage Écoute plutôt le 'bzz' des ailes de l'abeille Elle se fout du bizz, l'essentiel est le miel Écoute aussi le 'pshit' que fait l'insecticide Comme dans le monde actuel elle a choisi le génocide Le Pen traîne sa haine malsaine Écoute plutôt ton cour, pas la flamme de la haine Écoute plutôt le bon, pas la brute ou le truand Écoute ce qui apaise Écoute moi ce son Écoute... Listen to the fascists looking for your vote Listen how he gets some with a scapegoat He sees your tears and plays on your fears Till his promises become music to your ears Écoute le clic-clac d'une paire de menottes Le système est malade mais est-ce bien l'antidote ? Écoute la sirène qui file dans le domaine La haine est la même, même dans ce domaine Listen to the horrors my people saw Listen to the politics of the gulf war Place all the blame and name Hussein insane Listen how he said two can play the same game Écoute le chant du coq, le solfège s'en moque Écoute le chantage des rois du bavardage Écoute le tonner, près vert, guerre à la guerre Écoute le croyant quand il fait sa prière.
6.
LES MURS D’UNE CHAMBRE (Simduf) VERSE 1 Les murs d’une chambre, blancs Les lueurs qui de la rue disparaissent Le chien en bas s’étouffe en râlant Sous le poids de sa vieillesse Et moi dans tout ça qui suis-je ? Un point perdu, une goutte c’est tout L’angoisse, la peur d’hier se fige Et coule doucement jusqu’à l’égout CHORUS 1 Ardemment je te désire, prend moi Viens comme une libération, enfin Tu es là, je me sens dans tes bras Je te dédie mon dernier souffle, et puis plus rien VERSE 2 Les murs d’une chambre, noirs Plus aucun bruit pour celui qui pleure Les pas s’étouffent sur le trottoir Ma bouche est sèche, je pue la sueur Il faut partir, c’est mieux ainsi L’inconnu, seul quitte son univers J’avais bâti un monde, il est détruit Ecoeuré, j’ai choisi mon enfer CHORUS 2 Ardemment je te désire, prend moi Viens comme une libération, et merci Le geste lent, tu me montres la voie Même Dieu n’est plus là, Jésus Marie ! VERSE 3 Les murs d’une chambre, blancs Cette odeur qui monte, est-ce donc ça ? Ton sourire froid me gêne pourtant Ravie tu guettes mon trépas Dans un instant je ne serais plus rien Indigne de mes espérances, je fuis Plus un homme, pas même un chien Mon corps me pèse, adieu ma vie CHORUS 3 Ardemment je te désire, prend moi Viens comme une libération, et tant pis Personne ne n’aimait, aucun ne me comprendra Mais je n’en peux plus, et je me suis trahi VERSE 4 Les murs d’une chambre, noirs Que je souffre de cette dernière heure L’aiguille tourne et sonne le départ Quand je pointe l’arme contre mon cœur Courage mon vieux, juste une pression La lame qui glisse, s’enfonce et transperce Plus d’espoir, la mort comme consolation Je serai lâche jusque dans ma faiblesse CHORUS 4 Ardemment je te désire, prend moi Viens comme une libération, bordel Etrange, je me sens étrangement las Allez creuse ton trou, reprend ta pelle VERSE 5 Les murs d’une chambre rouge Je vacille, tremble, et puis la tombe Mes yeux se ferment, plus rien ne bouge J’attend le ciel, espère les colombes Quoi ? C’est ça la vie d’après ? Rien ? Un néant, un gouffre, sans rien autour ? Et tout ce que tu m’as promis putain ! Les oiseaux blancs ne sont que des vautours CHORUS 5 Furieusement je t’en conjure ramène-moi Et je me suis tué, et je t’ai cru Mensonge encore, tu n’as pas le droit La mort c’est la liberté ? Mon cul ! VERSE 6 Plus de chambre, juste le vide Moi qui rêvait du souffle éternel Du feu divin pour mon âme cupide Je n’ai plus pour moi que mon ennui mortel Les murs, la chambre et le blanc m’obsèdent La rue aussi, et la foule qui s’y presse Le fou se damne sans chercher de l’aide L’ivrogne se noie, la mort est son ivresse.
7.
DANS LE METRO (Rémi) VERSE 1 Nos regards se dérobent et nos visages se voilent Tant de nous sommes xénophobes, tant de peurs se dévoilent Aller vers l’inconnu n’est pas chose aisée Quand il faut se mettre à nu, pour enfin communiquer CHORUS 1 Anonymes nous sommes Dans cette marée qui nous porte Toutes ces femmes, tous ces hommes Termites que l’on transport Vers la grande Babylone Dont s’étendent les portes Sans limites, sans bornes Vers une nature morte VERSE 2 Une tache au milieu, et d’un errant, un cri Mais on ferme nos yeux, nos émois sont proscrits Une musique sonne, un rire raisonne Il s’efface aussitôt, et la peur ressurgit CHORUS 2 Anonymes nous sommes Dans cette marée qui nous porte Toutes ces femmes, tous ces hommes Termites que l’on transport Vers la grande Babylone Dont s’étendent les portes Sans limites, sans bornes Vers une nature morte VERSE 3 Il n’appartient qu’à nous de tomber nos interdits De percevoir la futilité des choses, des gestes, des mots Car tout au fond de nous se cache la vérité infinie Au secret de nos âmes, sous le mirage de nos peaux.
8.
Ton Absence 07:00
TON ABSENCE VERSE 1 Désolée de cette haine De ce monde navrant Tu te caches de toi-même Délaisse ton inconscient Et paisible et sereine A l’abri du tourment Tu redeviens la reine De ton propre néant S’enchaînent les semaines Et tu t’enfonces sciemment Plus loin de moi qui t’aime Dans ton grand océan Où tes joies et tes peines Tous tes sentiments S’effacent comme tes rêves Où je ne suis plus présent CHORUS 1 Ainsi tu m’abandonnes Moi qui n’aime que toi L’absence de ta personne Me plonge dans le désarroi Et ton image résonne Éternellement en moi Chaque fois que ton nom sonne Mon cœur devient las VERSE 2 Ton amour coule dans mes veines Ton sexe est dans mon sang Je veux tant que tu me reviennes Je veux ton regard enivrant Je veux sentir ton haleine Sur mon corps chaud et vibrant D’une étreinte soudaine D’une osmose d’un instant Que nos sens se déchainent Qu’on oublie le présent Et que nos deux corps s’enchaînent Ainsi inlassablement Et si cela te gène Amour si innocent Qu’importe ce que sont tes rêves Je veux être dedans CHORUS 2 Pourtant tu m’abandonnes Moi qui n’aime que toi L’absence de ta personne Me plonge dans le désarroi Car toi seule me passionne J’essaie mais je n’oublie pas La vie sans toi est morne Et je vais au trépas VERSE 3 Je voudrais que tous nos problèmes S’effacent maintenant Que nous soyons nous-mêmes Que seul existe l’instant présent Dans notre conte que tu sois ma reine Et que je sois ton prince charmant Et que jamais plus la haine De notre histoire soit le tournant Que notre passion soudaine Dure éternellement Qu’à nouveau tu sois mienne Que rien n’y change le temps Et si ça ne vaut pas la peine Si tu trouves ça navrant Qu’importe ce que sont tes rêves J’y veux une place seulement CHORUS 3 Je pleure, tu m’abandonnes Car je n’aime que toi L’absence de ta personne Me plonge dans le désarroi A chaque coup de téléphone J’espère que c’est toi Et que tu me pardonnes De n’être que moi.
9.
Melbourne 11:14
10.
A Vif 05:48
A VIF (Rémi) VERSE 1 Mon aimée Tu t’éloignes de moi Tu me pousses tu me pousses Moi j’en perd le pourquoi J’voudrais t’aimer Te serrer dans mes bras Au delà de mes peurs Pouvoir me fondre en toi BRIDGE 1 Puisses t’on dépasser nos erreurs Et trouver la force de s’aimer Malgré nos peines et nos douleurs, Continuer à se pardonner L’Amour n’a point de saveur, Si on ne sait s’y abandonner Moi je veux seulement t’offrir mon cœur, Prend le même si tu veux le broyer CHORUS 1 Mais ne me laisse pas comme ça A notre histoire ne renonce pas Tant de rêves restent à construire Tant de pages restent à écrire En ton cœur garde la foi Il existe un toi et moi Une alchimie qu’on ne peut décrire, Qui nous transcende et nous inspire VERSE 2 Mon aimée Je sais je t’ai blessé Trop souvent négligé Montré si peu de moi J’voudrais pleurer Par mes larmes effacer Mes errances, mes excès Ce qui m’éloigne de toi BRIDGE 2 Puisses t’on puiser dans nos souvenirs, Garder la force de se rappeler Que ce qui chez chacun nous attire, Nous fait aussi souvent nous éloigner Pourtant je sais qu’ensemble on peut faire grandir Notre fragile complicité Il nous reste tant à découvrir Et plus encore à partager CHORUS 2 Non ne me laisse pas comme ça A notre histoire ne renonce pas Tant de rêves restent à construire Tant de pages restent à écrire En ton cœur garde la foi Il existe un toi et moi Une alchimie qu’on ne peut décrire Qui nous transcende et nous inspire Nos âmes sont deux aimants s’aimant et se repoussant continuellement A s’aimer sans amarres nos âmes en rament amèrement
11.
Millenaire 05:03
MILLENAIRE VERSE 1 Voilà tu es parti, il n’y a que quelques heures Avec ton flot de tristesses et d’amertumes De haines, d’amours, d’espoirs, de petits bonheurs Et pourtant le monde tourne sans toi comme BRIDGE 1 Si ton absence révélait ton peu d’importance Si ton absence révélait ton peu d’importance Depuis la nuit des temps, la roue continue de tourner CHORUS 1 Le temps est éphémère, mais il est assassin Le temps est relatif mais pose les limites de notre chemin VERSE 2 Qu’apportes-tu maintenant, toi celui qui viens ? Effaceras-tu nos blessures passées ? Rassembleras-tu dans tes bras, aux creux de tes demains Tous ceux que les haines séparent, ceux qui sont oubliés ? BRIDGE 2 Ou dans une lente évolution, dont tu n’es qu’un repère Les choses se reproduiront, demain, après-demain comme hier CHORUS 2 Inexorablement le temps s’épanche, mais il n’est qu’une futile Illusion que le monde change mais ça reste inutile FINAL Car le temps échappe à notre monde, le monde nous échappe tout autant Quand le temps manque à tout le monde, c’est que le monde est impatient Le temps reflète ce que nous sommes, à cette illusion cependant Nous nous sommes attachés tout comme nous redoutons l’instant présent.
12.
Ivre De Toi 05:18
IVRE DE TOI VERSE 1 Amour que dire sinon sentir Amour que faire sinon agir Ton nom me rattache, Aux rêves de mes nuits (Ton nom me pousse Vers les limbes de la folie) Mon Paradis, Cerné de bouteilles et de chandelles Tend vers l’oubli, Me sentir belle entre ses ailes VERSE 2 Amour, l’oiseau de mon cœur Amour, m’attire et me fait peur Les portes que je ferme ne t’arrêtent pas Les portes de mon être s’entrouvrent çà et là Avoir la gourmandise Du corps Et soif encore Rester planer jusqu’à l’aurore CHORUS Je me saoule de toi Du vin, de tes caresses sur moi Jusqu’à ce que la tête me tourne Tu m’enlaces et m’enivres de rouge

about

About this album:

This album, is the result of a long musical self-exploration, in pace with my personal journey.

It reflects the emotional, political and spiritual growth that I’ve experienced in the last 10 years of my life through travelling, meditating and seeking an alternative way of life. It talks a lot about breaking walls, acceptance, and love.

Through the song progression of this album, I’m hoping to take you on a musical journey reflecting the one I’ve experienced during this time.

I hope you’ll enjoy listening to this album as much as I enjoyed making it.

The release of this album has been supported by many donors through a crowdfunding campaign. A very special thank to them for their contribution to this project.



A propos de cet album:

"L'Eveil", est le résultat d'une longue exploration musicale, en phase avec mon cheminement personnel.

Il reflète l'évolution émotionnelle, politique et spirituelle que j'ai vécue au cours de ces 10 dernières années par le voyage, la méditation et la recherche de modes de vie alternatifs. Il parle de casser les murs, d'accepter, de donner, de s’ouvrir, d'écouter son cœur et bien sûr d'aimer.

Il y a bien plus dans une chanson qu’un assemblage de mots et de notes. La musique peut transformer complètement l’atmosphère d’un espace et avoir un impact considérable sur l’état physique et émotionnel des personnes qui occupent cet espace, même furtivement. Je m’en suis rendu compte en jouant dans la rue plus que nulle part ailleurs.

A travers la progression musicale de cet album, j'espère vous emmener avec moi dans un voyage reflétant le mien pendant cette période de ma vie.

La sortie de cet album a été soutenue par de nombreux donateurs grâce à une campagne en crowdfunding. Je les remercie énormément de leur contribution à ce projet.

credits

released November 29, 2017

All music composed by Merime

Lyrics by Merime (Track 2, 7, 8, 10, 11) Marie (Track 3) Claude M'Barali aka MC Solaar & Peter Akinrinlola aka MC Mint (Track 5) Simon (Track 6) and Marine (Track 12)

Credits:

Merime: Vocals, Guitars, Percussions, Composition, Arrangements
Franck Pearce: Sound, Recording, Mixing, Mastering, Sound Effects, Double Bass (Track 5, 10), Percussion (Track 7, 11)
Dan Musil: Slide Guitar (Track 1, 3, 9)
Daniel "Teddy" Tedford: Mandolin (Track 2), Fiddle (Track 2, 9), Banjo (Track 8)
Elisse Kleiner: Flute (Track 4, 6, 8, 9, 10)

license

all rights reserved

tags

about

merime Paris, France

Merime is a French guitarist/singer/songwriter and storyteller, drawing inspiration from the diversity of musical styles he has encountered while travelling.

With a blend of French folk rock, gypsy swing and jazz, all bound together with love and humour, Merime brings warmth to the stage and a wiggle to your toes, sharing his passion for life, songs and stories.
... more

contact / help

Contact merime

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Report this album or account

merime recommends:

If you like merime, you may also like: